Compte-Rendu Nuit des Etoiles du 03/08/2019

Présents : René, Mathias, Didier, Kevin, Bernard, François, Vincent (un ancien membre du club),

Instruments : 3 Dobson 254x1200 de Didier, Kevin et Vincent, Dobson 304x1500 du club, C8 de Bernard, Newton 114x900 du Club, lunette 60x400 du club, Lunette ED80 de Matthias, Newton 130x650 de François.

 

C'est à 17h30 au Terrain des Fiaous que le Rendez-vous était donné pour cette Nuit des Etoiles Edition 2019. Le ciel était de très bonne qualité assez sec et sans nuage jusque tard dans la nuit. Température autour de 25°C.

 

Beaucoup de succès pour cette édition car nous avons comptabilisé pas moins de 150 personnes environ sur toute la soirée.

 

Préparatifs :

En attendant les premiers visiteurs, nous avons finalisé les derniers préparatifs de l'évènement. Pour l'occasion les activités suivantes étaient proposées:

- une exposition décrivant les principaux corps du système solaire, des photos prises par d'anciens membres du club et enfin une exposition relatant l'épopée des hommes sur la Lune puisque nous fêtons cette année les 50 ans de la mission Apollo11,

- un aperçu des distances entre les planètes avec une reconstitution du système solaire à l’échelle 1/45 000 000 000e,

- un aperçu du système Terre-lune (Lune = balle de tennis et Terre = ballon de basket) à l’échelle 1/100 000 000e,

- une activité observation au microscope de poussière de météorites amenée par Bernard : le thème de cette Nuit des Etoiles étant en effet « de la Pierre à l’Etoile ».

 

Déroulement de la soirée :

Vers 18h00, les premiers visiteurs sont arrivés. Pendant qu’ils participaient aux différentes activités, nous leur avons présenté les différents objets du ciel que nous allions voir : galaxies, amas d’étoiles, nébuleuse. Ceci a été l’occasion de nombreuses questions auxquelles nous avons été heureux de répondre.

 

Pour l’observation du soleil le télescope 114x900 du club et la lunette 60x400 du club étaient équipés de filtres solaires afin que les visiteurs puissent admirer l’astre du jour. Aucune tâche ni aucune protubérance n’étaient visibles : le soleil était une sphère parfaitement blanche au point que les participants nous demandaient si c’était bien le soleil qu’ils voyaient à l’oculaire.

 

Vers 19h30, nous nous sommes ensuite attablés pour manger en compagnie des visiteurs qui se faisaient déjà plus nombreux.

 

Dès le début de la soirée avant même que la nuit ne démarre, nous nous sommes rapidement mis en place pour pointer la lune qui était à son premier quartier avant qu’elle ne se couche derrière les arbres.

 

Un peu plus tard nous avons visé Jupiter et ses satellites suivie ensuite de Saturne et Titan ce qui ne manqua pas d’impressionner les visiteurs qui faisait la queue derrière chaque Télescope. Jupiter notamment était superbe en début de soirée et les bandes nuageuses et la tâche rouge bien contrastée.

 

Dès que la nuit fut tombée, Bernard fit un petit tour des constellations et des objets du Ciel. Nous en avons profité pour montrer aux visiteurs le passage de la Station Spatiale Internationale observable à l’œil nu comme un point bien brillant qui traverse la voute céleste en quelques minutes.

 

Nous avons ensuite enchainé sur les objets du Ciel Profond : les nébuleuses M57, M27, la galaxie d’Andromède M31, le double amas de Persée NGC869/ NGC 884 et surtout l’amas d’Hercule M13 qui a eu énormément de succès auprès des visiteurs.

 

Cette soirée bien animée a aussi été ponctuée par de nombreuses étoiles filantes qui parcouraient le ciel çà et là.

 

Les visiteurs étaient très intéressés et posaient de nombreuses questions sur les objets, sur les télescopes et comment les utiliser. Une personne avait même ramené sa lunette pour qu’on l’on aide à pointer certains objets.

 

Comme les visiteurs se faisaient moins nombreux, nous avons terminé la soirée avec les plus mordus d’entre eux en leur montrant quelques objets un peu plus difficiles comme les galaxies M81 et M82, M8 (la nébuleuse de la Lagune), NGC 6992 (la grande dentelle du Cygne) et même un objet suggéré par un visiteur, NGC 457 (l’amas de la chouette) : un amas ouvert où on devine parfaitement la silhouette du petit extraterrestre de Spielberg. Une belle découverte !

20190803 11050620190803 11131920190803 11283820190803 11284620190803 11290220190803 11284920190803 19225620190803 19225920190803 19240020190803 19240420190803 19241120190803 19464720190803 19465520190803 20583120190803 20583720190803 212816

Système solaire

1024px solar prominence from stereo spacecraft september 29 2008 Observation du Soleil . Aucune tàche ni aucune protubérance n'était visible.
Croissant lune Observation de la Lune : 1er quatier. Intéressant mais assez peu contrastée car nous avons observé en début de soirée avant même le coucher du soleil, la lune se couchant très tôt en ce moment.
Jupiter Observation de Jupiter, : Vue splendide, surtout en début de nuit : bandes nuageuses et tâche rouge particulièrement contrastée. Les 4 satellites galiléens étaient visibles dont Io qui sortait tout juste du disque de Jupiter
1024px saturn during equinox Observation de Saturne, observable plus tard dans la nuit mais toujours très basse dans le ciel. La division de Cassini était visible.

 

Ciel profond

 

Dans la constellation de la Grande Ourse
1024px ursa major iau svg Les 2 galaxies : M81 (Galaxie de Bode, magnitude 6,94) assez brillante et M82 (Galaxie du cigare, magnitude 8,4) plus diffuse. Ces 2 galaxies sont toutes deux situées à environ 12 millions d'années-lumière.

1024px messier 81 hst986px m82 hst acs 2006 14 a large web

 
Dans la constellation de la Lyre
1000px lyra iau svg La Nébuleuse de l'anneau (M57), une nébuleuse planétaire de magnitude 8,8 située à environ 2300 années-lumière. M57 the ring nebula
 
Dans la constellation d'Hercule
Hercules iau svg L'Amas d'Hercule (M13), un amas globulaire très brillant de magnitude 5,8 situé à environ 22000 années-lumière. 1024px messier 13 hubble wikisky
Dans la constellation du Petit Renard
Vulpecula iau svg La Nébuleuse de l'Haltère (ou Nébuleuse de Dumbbell (M27)), une nébuleuse planétaire de magnitude 7,4 située à environ 860 années-lumière. Bien visible, elle se révèle bien contrastée avec l'utilisation d'un filtre OIII. 1015px m27 dumbbell nebula
Dans la constellation de Persée
1024px perseus iau svg Double amas de Persée : Double amas ouvert composé des objets NGC869 (magnitude 3,7) et NGC884 (magnitude 3,8), extrêmement brillant et spectaculaire. Ces 2 amas ouverts sont situés à environ 7500 années-lumière. Ngc869ngc884
Dans la constellation de Cassiopée
1024px cassiopeia iau svg NGC 457, l'Amas de la Chouette est un amas ouvert de magnitude 6,4 situé à environ 7920 années-lumère. Cette forme fait penser à E.T l'extraterrestre. Ngc 457 chouette
Dans la constellation d'Andromède
1024px andromeda iau svg M31 (Galaxie d’Andromède, magnitude 3,4) et M110 (magnitude 8,9), une de ses galaxie satellites étaient bien visibles. Ces 2 galaxies sont situées à environ 2,5 millions d'années-lumière. 1280px andromeda galaxy with h alpha
Dans la constellation du Cygne
Cygnus iau svg NGC 6692, La Grande Dentelle du Cygne est la partie la plus brillante des Dentelles du Cygne qui est un rémanent de supenova. Celle-ci est située à environ 1440 années-lumière. Difficile à discerner sans filtre, elle offre à l'aide d'un filtre OIII, une vision spectaculaire. 800px veil nebula heic0712g
Beta Cygni (Albiréo), une étoile double notable par la différence de couleur entre ses 2 composantes : jaune orangée pour l'une et bleue pour l'autre. Ces 2 étoiles de magnitude respective 3.3 (Albiréo A :  étoile jaune) et 5.5 (Albiréo B :  étoile bleue) sont situées à environ 400 années-lumière. Newalbireo

Les derniers visiteurs sont partis vers 00H45, nous avons regagné nos quartiers vers 01h15.

Commentaires (1)

DENOYER
  • 1. DENOYER | 07/08/2019
Superbe compte rendu rien à redire
Merci beaucoup Kevin

Ajouter un commentaire