C.R. 22/02/14

C.R. 22/02/14

22 Fevrier 2014 :

 

 Etaient présents : Yann Minodier, J-Marc Toscano, Vanessa Lagnau, Vincent Cassini, B. Teissedre, Philippe Dave, Hélène et Pierre Yves Fragnières, Mathieu Blanc, Stéphane et Nicolas Pénard (deux collègues de travail de Mathieu).

 

Température : 10°C (Début), 5°C (fin)

 

Hygrométrie : 27%

 

Pollution : importante à l'horizon (Villes)

 

Transparence : bonne

 

 Matériel utilisé : Télescope Newton 254/1200 (Mathieu) et Dobson (Vincent), Maksutov (Bernard), Lunette 90Tx (J-Marc), C8 (Yann), Lunette 120ED triplet ( Philippe)

 Après une matinée pluvieuse, et une après-midi grise et couverte, un léger mistral a dégagé le ciel, et nous a permis de nous retrouver pour cette soirée.

Nous somme sarrivés aux alentours de 20h00 pour les premiers, et nous nous sommes rapidement installés.

Nous avons tout d'abord observé un grand classique du ciel d'hiver, M42 la Grande Nébuleuse d'Orion.

 Dans Le Newton de 254, elle apparaît très nette. On distingue très bien sa forme caractéristique, ainsi que sa nébulosité.

Quand on l'observe avec le Maksutov, on arrive à la grossir et à détailler le trapèze au centre.

Une belle observation pour débuter. Ensuite, nous nous dirigeons vers la planète Jupiter.

Nous la regardons avec différents instruments. Tout d'abord la lunette 90TX.

On distingue nettement les 2 bandes équatoriales sombres, ainsi que les 4 satellites.

Avec le Maksutov, le résultat est aussi saisissant.

Puis, nous regardeons le duo d'amas M46-M47, très beaux avec un beau piqué à l'occulaire de 24mm sur le Newton de 254.

Viennent alors M81-M82, le couple de galaxies de Bode dans la Grande Ourse. Une supernova est apparue dans M82 fin janvier.

M82

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

Elle se nomme SN2014J, qui correspond à l'explosion d'une naine blanche, soit un cadavre d'étoile.

Nous la distinguons à peine, mais la vue des 2 galaxies dans l'occulaire râvi tout le monde.

Ensuite, nous voyageons vers le double amas de Persée NGC869-884.

Il est là aussi très beau, avec un très beau piqué, on voit une multitude d'étoiles.

Nous tentons une observation de M1, la nébuleuse du Crabe avec le Newton 254.

On voit un petit nuage laiteux avec l'occulaire de 24mm.

Ensuite, nous observons NGC2905, une galaxie au dessus la tête de la constellation du Lion.

On la distingue sous forme d'un petit trait allongé.

Ngc2905

Bernard décide de nous montrer une étoile double avec le Maksutov. Elle se trouve là aussi dans le Lion.

Elle est très joile, les 2 étoiles paraîssent très proches. Puis, nous regardons NGC2362, amas de T Canis Majoris, c'est un amas ouvert associé à une nébulosité, mais nous ne distinguons que l'amas.

Nous décidons de voir NGC2352, la nébuleuse de l'esquimau, une très belle petite boule d'apparence bleutée, mieux visible dans le Maksutov.

C'est le moment de faire une petite pause. Philippe Dave nous offre un bon chocolat chaud avec son réchaud à gaz.

Tout le monde se retrouve autour de la table, et apprécie se moment de convivialité.

Ensuite, nous reprenons nos observations par les amas du Cocher, en autre :

M37, très bel amas ouvert, vu très dense dans le Newton 254 à l'occulaire de 24mm, et mieux détaillé dans le Maksutov.

M35 est également superbe.

Après diverses observations dans tous les appareils (étoiles triples dans le Maksutov, M42 dans la lunette 120ED puis Jupiter), nous finissons par la planète Mars, qui se lève à peine.

Il y a malheureusement trop de turbulences, mais on voit tout de même sa couleur spécifique, le rouge.

Il est environ 23h30, le froid commence à avoir raison de nos organismes, il fait 5°C, nous plions le matériel, et nous donnons Rdv pour la prochaine observation.

Tout le monde est rès content de ce bon moment passé ensemble..

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (2)

berteiss
  • 1. berteiss | 26/02/2014
Excellent compte rendu. Aussi clair que le ciel ce soir-là !
Bernard T.
Mathianne
  • 2. Mathianne | 26/02/2014
Merci à tous pour votre participation, et à la prochaine en espérant le même ciel.

Mathieu

Ajouter un commentaire